Bar Henrietta: en mémoire des belles tavernes européennes

Aussi loin que l’on se souvienne, le 115 avenue Laurier a toujours abrité un bar

Entre autres, le Minuit, une discothèque très populaire au cours des années 1980 et 1990. Ensuite le Baldwin Barmacie, tenu par Alexandre Wolosianski et Alexandre Baldwin de 2005 à 2015.

On l’a appelé ainsi en hommage à la grand-mère Baldwin, Mariette, qui avait une pharmacie à l’angle des rues Saint-Viateur et Saint-Laurent. Un tas de bons souvenirs pour le petit-fils Alexandre qui y a souvent travaillé. Il s’en était d’ailleurs inspiré lorsqu’il a décoré le Baldwin Barmacie.

Puis, au bout de 10 années de soirées endiablées, le Barmacie ferme boutique, ou plutôt, passe le flambeau en 2015 au Bar Henrietta, dirigé par Marc Bungarten qui en partage la propriété avec les deux Alexandre et Éric Dupuis.

Cette fois, l’inspiration vient de deux sources: du Portugal, origine lointaine d’Alexandre Baldwin, ainsi que des belles tavernes européennes très fréquentées au cours des années 1960 et que nous rappellent élégamment les jolies boiseries, les teintes pastel, les immenses globes et les nombreuses petites tables. Près d’une centaine de personnes peuvent prendre place aux tables ou au bar et une centaine d’autres auront accès à la terrasse adjacente pendant la belle saison.

Le menu, évidemment, fait la part belle à la réputation d’Henrietta. Les charcuteries, le bitoque de flanc de porc avec sauce chimichurri, les calmars, le sandwich portugais (porc bifana et fromage) ainsi que les saucisses de Vito en sont des exemples éloquents. Et pour bien finir le tout, les tartelettes portugaises ou la mousse caramélisée au chocolat avec orange confite!

On y mange bien, mais on y boit aussi très bien. Les fameux et innombrables cocktails sont bien appréciés des habitués, tout comme la carte des vins, très élaborée, faut-il avouer.

barhenrietta.com

115, avenue Laurier Ouest