Et ces autres saveurs du monde…

Que diriez-vous d’une petite tournée restos? D’une tournée pour goûter le monde? Commençons notre délicieuse expédition avec ces quatre pays. Pardon, avec ces quatre restaurants!

Agrikol: une savoureuse brise des Caraïbes

Le site Insider a classé l’Agrikol parmi les 21 plus beaux restaurants du monde. En effet, c’est beau, mais c’est aussi très bon. Le gâteau aux patates douces nappé d’un sirop de rhum, les acras (beignets de poisson) et le griot ne sont que quelques-unes des grandes stars qui composent le menu. C’est le chef haïtien Paul Toussaint, autrefois chez Toqué, qui est derrière tous ces délices.

Situé rue Amherst et propriété de Régine Chassagne ainsi que de Win Butler, deux cofondateurs du populaire groupe rock Arcade Fire, l’Agrikol a ouvert ses portes il y a près de quatre ans.

agrikol.ca

Helena: le petit miracle de Fatima

Helena Loureiro naît en banlieue de la célèbre ville de Fatima, au Portugal. À 11 ans, elle commence à cuisiner en compagnie de sa grand-mère et de sa tante, puis elle voyage ici et là, avant de s’installer à Montréal et d’étudier à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Elle ouvre un premier restaurant en 2003, le Portus Calle devenu le Portus 360 (boulevard Robert-Bourassa) et plus tard, en 2012, un second, l’Helena (rue McGill) où se révèle le meilleur de la cuisine portugaise.

La cuisine de la cheffe Loureiro s’inspire des voyages qu’elle a faits et de la tradition culinaire familiale. L’Helena est réputé entre autres pour sa pieuvre, le plat le plus populaire, pour sa morue et des sardines grillées, des plats nationaux du Portugal, pour ses tapas, son bœuf sauté et son poulet portugais.

restauranthelena.com

portus360.com

Graziella, en souvenir de la famiglia

Graziella Battista se souviendra toujours de ces heureux moments où, toute petite, elle aidait sa mère à faire la soupe et à rouler les gnocchis pour les rencontres de famille, alors qu’une quinzaine d’invités prenaient place autour de la table. C’est cette même atmosphère qu’elle recrée à son restaurant, le Graziella, rue McGill.

La gastronomie italienne qu’on y sert a la saveur et le parfum de la cuisine des Battista. On savoure l’osso buco, le risotto, les cappellettis farcis au fromage, les côtelettes d’agneau à la ricotta de lait de brebis citronné, les joues de bœuf braisées, les poissons, et nous voilà presque de la famiglia.

restaurantgraziella.ca

Damas: hommage à la culture syrienne

L’odeur des épices et les couleurs des plats sont un véritable régal annoncé. Dès la première bouchée, c’est toute la grande culture culinaire syrienne qui s’infiltre délicieusement dans notre corps. Et c’est précisément ce que le chef-propriétaire Fuad Alnirabie a souhaité en ouvrant le Damas.

Sans doute l’un des meilleurs, sinon le meilleur endroit pour apprécier la haute gastronomie syrienne: les charcuteries maison, les grillades (poulet, bœuf, agneau) le loup de mer entier, l’houmous traditionnel et les dumplings farcis à l’agneau, sauce yogourt coriandre et beurre pimenté, ne sont qu’un aperçu de cette grande table située rue Van Horne (coin Bloomfield).

restaurant-damas.com

Tapeo : Saveurs d’Espagne à la façon de Marie-Fleur!

Ça fait un peu plus de 15 ans maintenant que Sébastien Muniz et Victor Afonso, deux amis de longue date ont ouvert leur restaurant de tapas sur Villeray (au 511), le Tapeo. Avec la cheffe Marie-Fleur St-Pierre aux commandes, le resto offre une incroyable variété de tapas, différents de ce qu’on a l’habitude de retrouver et qui font l’unanimité auprès des critiques.

L’ambiance y est très intéressante du fait, entre autres, que la cuisine vitrée nous permet de voir les artistes en train de préparer les divers petits plats contenant mousse de foie, tartare de saumon ou bœuf, agneau, crevettes, canard, pieuvre, morue, poulet et tellement d’autres aliments rehaussés par une belle sélection de vins espagnols.

Et même s’il s’agit de tapas, les portions sont étonnamment généreuses !

restotapeo.com