Frank and Oak

Au départ, l’appellation Frank and Oak appartenait un commerce en ligne de vêtements pour homme uniquement. Puis une première boutique est apparue rue Saint-Viateur, puis une autre et une autre encore. Aujourd’hui, on en compte une quinzaine dispersée à travers le au Canada et les États-Unis (Boston, Washington, Chicago). Le commerce en ligne, lui, demeure. Pourrait-il en être autrement avec plus de 10 millions d’abonnés?

En sol montréalais, « sa boutique phare » comme il l’appelle, est située au 1420, rue Stanley. Un édifice de trois étages totalisant 5200 pi2 à l’intérieur, qui renferme un salon de barbier, un espace café, une zone communautaire comprenant salle de conférence et bar destinée aux entreprises qui désirent exposer ou faire un lancement, ainsi qu’une section de vêtements pour femme, marché que Frank and Oak a incorporé à ses activités en 2016.

L’entreprise conçoit et fabrique elle-même ses collections : manteaux, chandails, pantalons, shorts, vestes, casquettes et autres. Le dénominateur commun demeure la sobriété, autant dans le style que dans les couleurs.

www.frankandoak.com