L’échantillonnage et la musique: un retour vers le futur!

C’est au mouvement hip-hop des années 1980 qu’on doit toute la popularité de cette nouvelle façon de créer de la musique

L’échantillonnage (ou le sampling) musical consiste à réutiliser des enregistrements déjà existants en les plaçant dans un nouveau contexte musical pour créer de nouvelles pièces. On peut modifier la vitesse de ces enregistrements, leur hauteur, on peut les découper ou même les faire jouer à l’envers. Les possibilités sont infinies.

Malgré le fait que les premières lueurs de ce concept soient apparues en 1940, c’est au mouvement hip-hop des années 1980 qu’on doit toute la popularité de cette nouvelle façon de créer de la musique.

Situés dans le Bronx et n’ayant pas les moyens d’enregistrer des instrumentistes en studio, les producteurs de hip-hop partaient ainsi à la «chasse aux échantillons», parcourant surtout les albums de soul ou de disco qu’ils possédaient déjà. Ils pouvaient alors utiliser un extrait de solo de batterie dans une pièce de James Brown qu’ils faisaient alors jouer en boucle et sur lequel ils pouvaient rapper. C’est ainsi que Run-DMC, LL Cool J et les Beastie Boys ont conçu des albums au son unique et qui sont maintenant des icônes de ce mouvement encore populaire aujourd’hui.

On emploie toujours cette technique dans la production de pièces de hip-hop ou même de musique populaire. Originalement manipulés avec des rubans, les extraits sont maintenant traités à l’aide de programmes d’ordinateur spécialisés, le plus populaire étant Ableton Live.

Maintenant que vous connaissez le concept de l’échantillonnage, vous ne serez plus surpris de retrouver certains segments de vos chansons préférées dans une pièce de hip-hop. En voici deux exemples:

Un sampling qui date de 1920: This Little Light of Mine, pièce folklorique traditionnelle, utilisée dans la chanson All of the Lights (remix) de Kanye West.

Un échantillonnage québécois: Femme de rêve de Claude Dubois, chanson a été employée pour créer Libre de Koriass.

COLLABORATION SPÉCIALE: Louis-Philippe Quesnel

Louis-Philippe Quesnel est entraîneur certifié Ableton Live. Ce multi-instrumentiste partage principalement son temps entre le studio et la scène. Arrangeur, compositeur pour des publicités, des séries télé et des documentaires, il accompagne plusieurs artistes reconnus. Il a également le plaisir de transmettre ses connaissances en tant que professeur de musique au Collège Lionel-Groulx.