L’architecture à Montréal

Un livre tout en images de ce qui fut et de ce qui sera!

De l’ancestrale maison Saint-Gabriel construite en 1698 (Pointe Saint-Charles) aux condominiums Symphonia Pop (Île des Sœurs), en passant par Habitat 67 (Cité du Havre), l’architecture de Montréal, c’est le récit abondamment illustré de ce qui fut, de ce qui est et de ce qui sera!

Plusieurs maisons construites aux XVIIeet XVIIIesiècles sont encore fièrement debout. Bien que par nature, le Vieux-Montréal soit constitué de bâtiments ancestraux, on en trouve un peu partout sur le territoire. On n’a qu’à penser à la maison Descaris (1698) de Notre-Dame-de-Grâce, à la maison Jacques-Morin (1690) de Dorval ou à la maison Frederick-Thomas-Judah (1875) de Ville-Marie. Pour en voir davantage, visitez le site Maisons anciennes de Montréal, à imtl.org.

Un autre style architectural nous transporte, lui, au siècle dernier, époque de la grande industrialisation pendant laquelle des milliers de personnes en quête de travail ont déménagé «en ville». C’est ainsi qu’apparaissent les triplex en rangée, moins coûteux, puisque la construction en hauteur exige peu de terrain. Ils forment des pâtés complets, d’un coin de rue à l’autre, créant des enfilades de portes, mais aussi d’escaliers extérieurs, ce qui ne manque jamais d’étonner les touristes. Ici aussi, on en trouve à plusieurs endroits: le Plateau, Hochelaga, Villeray et Rosemont notamment.

Puis un vent de modernisme souffle sur Montréal. Un nouveau courant architectural imprègne la ville d’une grande créativité. Habitat 67 (Ville-Marie), le 2-22 (Quartier des spectacles), le Stade olympique, le Planétarium Rio Tinto Alcan (Hochelaga) et la Place des Arts (Quartier des spectacles) deviennent les emblèmes de cette révolution.

Et de quoi sera fait l’avenir? On en a une bonne idée, puisqu’il a déjà pris forme avec des projets résidentiels avant-gardistes où le design audacieux des architectes se donne en spectacle. Ces projets sont multiples; certains ont pour nom le Village TAK (Rosemont), le YUL (centre-ville), le Carré Norseman (Saint-Laurent), le Bass (Griffintown) ou Le V (centre-ville).