L’OSM et la Maison symphonique, ouverts à tous!

Depuis 2011, près de la place des Festivals, dans le Quartier des spectacles, s’érige la magnifique Maison symphonique de Montréal. Annexée à la Place des Arts, cette élégante salle de concert de 2100 places se démarque par une ambiance chaleureuse et une acoustique exceptionnelle.

Même si le simple fait d’entrer dans un amphithéâtre complètement habillé de hêtre est déjà une expérience inoubliable, c’est lorsque retentissent les premières notes qu’elle prend son sens. C’est à cet endroit que l’Orchestre symphonique de Montréal se produit, à notre plus grand plaisir, plus de 100 fois par année.

Si vous croyez que le mariage entre un lieu aussi somptueux et la musique classique n’est pas accessible à tous, détrompez-vous. Selon Marianne Perron, directrice de la programmation musicale de l’OSM, la Maison symphonique n’est rien de moins que la salle de la communauté québécoise. Pour illustrer cette philosophie, Mme Perron m’explique que l’OSM organise régulièrement des journées «portes ouvertes», notamment lors des concours de musique classique. Mais la plus populaire restera celle qui a suivi l’inauguration de la salle, en 2011.

L’OSM multiplie les occasions de faire découvrir au plus grand nombre de personnes possible la richesse d’une expérience musicale à la Maison symphonique. La présentation de concerts pop et de musique du monde pour lesquels l’orchestre sort de la tradition classique en est un bel exemple. Récemment, ce sont les fans des Cowboys fringants, d’Ariane Moffatt et de Half Moon Run qui ont pu en profiter.

Diverses promotions rendent les billets pour un concert de l’OSM plus abordables qu’on pense. Les étudiants et les jeunes adultes peuvent profiter de rabais intéressants. Certains soirs, question de varier l’angle de vue, il est même possible d’obtenir des places à l’endroit normalement occupé par le chœur, soit directement derrière l’orchestre, face au chef! J’ai déjà tenté l’expérience et je vous la recommande fortement, même si, de là, l’acoustique n’est pas aussi parfaite que devant l’orchestre.

Afin de créer un lien encore plus fort avec la communauté montréalaise, l’OSM n’hésite pas à aller vers les gens, comme lors des Virées classiques estivales, organisées dans plusieurs parcs de la région de Montréal. Par ailleurs, depuis quelques années, elle offre gratuitement un nouveau programme de musique à l’annexe Saint-Rémi, située dans un quartier défavorisé de Montréal. Grâce à cette magnifique initiative du chef d’orchestre Kent Nagano, en partenariat avec l’OSM et l’Université de Montréal, des enfants d’âge préscolaire découvrent la musique auprès de musiciens de haut niveau.

Selon moi, un concert de l’OSM à la Maison symphonique est un incontournable culturel montréalais. La programmation variée, convenant à tous les goûts, promet des soirées inoubliables!

www.osm.ca