Montréal, Ville UNESCO de design

Quand on est un exemple pour les grandes métropoles du monde, Paris, New York, Bruxelles, Lyon et plusieurs autres, il y a de quoi pavoiser. Depuis plusieurs années, Montréal fait figure de proue dans le domaine du design ce qu’a reconnu d’ailleurs l’UNESCO en la désignant, en 2006, Ville UNESCO de design; statut qui fut confirmé de nouveau en 2016.

Montréal devenait la première ville d’Amérique du Nord, et aussi l’une des rares au monde à l’époque, à recevoir cette désignation. Une remarquable concentration de talents, l’engagement de Montréal au développement du design ainsi qu’une série d’actions concrètes ont été à la source de cet honneur.

Parmi ces actions concrètes, arrive en tête de liste la création en 1991 du poste de Commissaire au design (Bureau du design de Montréal). De cet organisme est né quatre ans plus tard, le concours Commerce Design Montréal, un succès retentissant et souligné par de prestigieuses organisations. L’ONU, entre autres, a classé l’initiative montréalaise parmi les 48 meilleures à lui être soumises lors d’un concours international en 2006. Pas si mal quand on sait qu’il y avait 703 candidatures provenant de 88 pays… L’International Downtown Association pour sa part, a remis à la Ville en 2002 un Outstanding Achievement Award toujours pour la création de ce concours.

Reste que la marque de reconnaissance la plus éloquente est sans doute les demandes d’une licence du concept au Bureau du design de Montréal que lui ont adressées d’autres villes du monde; 14 jusqu’ici, et ce, même si l’organisme montréalais a mis fin au concours en 2015 préférant développer maintenant un autre type de concours qui vise principalement les places publiques, les chantiers urbains ainsi que la conception d’objets souvenirs dans le cadre du 375e anniversaire de la ville.

Quoi qu’il en soit, le Bureau du design de Montréal n’est pas le seul gagnant dans cette aventure. Les Montréalais le sont bien davantage, car l’ex-concours Commerce design, tout comme ceux qui le succèdent, apporte classe et distinction au paysage urbain.

La Boulangerie Guillaume (5134, boulevard Saint-Laurent – concepteurs L. McComber et Atelier Chinotto), Restaurant Mesón (345, rue Villeray – concepteur Surface3), PRIVÉ par David D’Amours (360, rue Notre-Dame Ouest – concepteurs blazysgérard et Simon Quenneville), Maison Simmons (7999, boulevard Galeries-D’Anjou – concepteurs Lemay Michaud et Figure 3) sont toutes des réalisations primées lors du concours Commerce design. Mais il y en a bien davantage.

www.designmontreal.com/repertoire-designers

www.designmontreal.com/carte