Chronique du concièrge – Nathaly Fafard

Elle se dit « marchande de bonheur ». Mais d’autres la qualifieront plutôt de « génie de la lampe d’Aladin » tellement elle réussit l’impossible pour accrocher des sourires sur les visages. Ce marchand, ou ce génie, c’est Nathaly Fafard, concierge au Fairmont Le Reine Elizabeth, un hôtel cinq étoiles du boulevard René-Lévesque.

Membre Clefs d’Or, prestigieuse association formée d’un groupe sélect de chefs concierges œuvrant dans de grands hôtels partout dans le monde, Nathaly est à l’emploi du Reine Elizabeth depuis 14 ans. Auparavant, elle était agente de bord, autre profession où le service à la clientèle est primordial, sauf que, maintenant, plus rien ne limite Nathaly dans l’exercice de ses fonctions.

Et des exemples, elle pourrait en donner des heures durant, comme cette fois où un client d’origine écossaise, venu à Montréal pour assister à des funérailles, avait besoin d’un tartan (étoffe de laine à carreaux aux couleurs multiples).

« Impossible à dénicher, raconte Mme Fafard. Après avoir épuisé toutes mes ressources, j’ai fait appel au Royal 22eRégiment. J’ai été tellement insistante qu’on a dû déranger le colonel en plein meeting. Mais ça valait le coup, car il m’en a trouvé un, et aux couleurs de la famille en plus! Une autre fois, ajoute-t-elle, une dame m’a demandé de lui trouver une montgolfière, afin qu’elle puisse répandre les cendres de sa mère dans le ciel de Saint-Jean-sur-Richelieu. J’en ai obtenu une, et la dame a ainsi pu respecter les dernières volontés de la défunte. »

Nathaly aime raconter aussi l’histoire d’un petit garçon qui voulait des ballons bleus. Elle a profité du fait que la chambre était libre pour l’inonder de ballons bleus : 150 exactement! « Fallait le voir lorsqu’il y est entré. Totalement ébahi! »

Mais madame la concierge ne fait pas que réaliser des vœux, elle conseille également la clientèle sur des restos ou boutiques. Voici quelques-unes de ses suggestions :

Des restos :

  1. le Bouillon Bilk (1595, boul. Saint-Laurent), surtout pour sa côte de bœuf à l’avocat;
  2. le resto grec Ikanos (112, rue McGill), reconnu pour sa pieuvre grillée sur lit de lentilles et pour les friands de sucreries;
  3. le Rustique Pie Kitchen (4615 Notre-Dame Ouest) pour ses savoureuses tartes champêtres et sa barre Wunderbar, un dessert décadent.

Une boutique :

  1. Le Dressing (3854, rue Saint-Denis), pour les bons prix et les créations originales, œuvres de talents émergents qu’on y trouve.