Taverne Atlantic, un amalgame d’époques

Trop jeune pour avoir connu le décor des tavernes et snack-bars des années 1940?

Celui des années 1950 peut-être? Pas plus?

Les années 1960 alors? Hum! C’est encore trop loin?

Pas grave, la taverne Atlantic vous arrange tout ça. C’est précisément ce qu’avaient en tête les proprios, Simon Cantin, Alexandre Baldwin, Éric Dupuis et Alexandre Wolosianski, lorsqu’ils ont ouvert leur établissement en 2018. On devrait plutôt dire «leurs établissements» (au pluriel), car en plus de la taverne Atlantic, ils possèdent aussi le sympathique snack-bar Chez Eddy, situé en façade d’un bâtiment construit à la fin des années 1800 et qui a été tour à tour commerce de machineries agricoles, entrepôt, édifice à bureaux, puis discothèque.

Le retour vers le passé commencera donc par Chez Eddy et son célèbre comptoir-lunch en forme de L inversé autour duquel s’alignent 11 tabourets faits de chrome et de «cuir patent» bleu.

Ses «steamés» et patates-sauce sont bien connus des gens du quartier, dont les plus vieux disent y reconnaître le vrai bon goût d’autrefois.

Plus loin, au fond du bâtiment, c’est la taverne Atlantic qui attire le regard. Les petites tables rondes et les chaises de bois rappellent la période de gloire de ce type d’établissement. Avec un bock sur la table ou, mieux encore, avec quelques flûtes au collet généreux réparties sur la table, l’évocation d’un passé presque révolu devient encore plus évidente.

La bouffe fait aussi jaser, notamment l’unique pizza Cheese Boogie, un hommage en quelque sorte au légendaire cheeseburger.

Évidemment, qui dit taverne dit alcool, mais cette fois la sélection des bières et vins est nettement plus variée qu’au siècle dernier. Il y a même des cocktails, et celui qui remporte la palme actuellement auprès des amateurs, c’est le Dream Crusher.

Qu’est-ce que c’est?

Bien, on vous laisse le plaisir de le découvrir!

taverneatlantic.com

6512, avenue du Parc