Taverne Square Dominion: 93 ans et bien de son temps

Bœuf braisé, saucisses maison, jambon de canard, saumon, rillettes de porc, poulet rôti...

L’établissement abritant la taverne Square Dominion a vu le jour en 1927 dans «les années folles», diront certains, alors que d’autres diront plutôt dans «une période trouble», une allusion à la terrible tragédie du Laurier Palace, un cinéma situé sur Sainte-Catherine non loin de la taverne et où 78 enfants ont péri dans un incendie. C’était en janvier, peu de temps avant l’ouverture de ce qui deviendra la taverne. Il y a eu la Grande Dépression deux ans plus tard, suivis de la Seconde Guerre mondiale et, plus tard encore, d’un incendie qui a détruit une grande partie du Dominion Square Hotel.

Le Dominon Square Hotel garde le cap et traverse avec succès ces périodes sombres. Dans les années 1970, il change de vocation pour devenir un bar réservé aux hommes gais exclusivement. C’est l’un des premiers du genre sur le territoire de Montréal, qui n’est pas encore un modèle d’inclusion. Les clients doivent y entrer en catimini par l’entrée de service.

Finalement, en 2009, l’endroit renoue avec ses origines et devient la taverne Square Dominion, propriété de Nicole Lemelin, Alexandre Wolosianski et Alexandre Baldwin. Les superbes lustres, les appliques murales, les murs en céramique et le plancher en terrazzo, tous d’origine, témoignent dignement de ce retour aux sources. Le très long bar bordé de tabourets ainsi que les petites tables carrées ou rectangulaires disposées çà et là dans la taverne aident eux aussi à remonter dans le temps.

Et puis il y a la bouffe, généreuse et réconfortante, comme à l’époque de nos aïeux. Bœuf braisé, saucisses maison, jambon de canard, saumon, rillettes de porc, poulet rôti et, pour les dents sucrées, beignes à la muscade, flotteur à la stout ou encore glaces maison rendent encore plus agréable ce voyage dans le temps!

1243, rue Metcalfe

tavernedominion.com