01

01 La taxe spécifique sur l’hébergement : une formule qui a fait ses preuves

L’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) et Tourisme Montréal accueillent positivement l’annonce de l’entente conclue entre le Gouvernement du Québec et Airbnb qui permettra dorénavant la perception de la taxe spécifique sur l’hébergement (TSH) lors d’une réservation sur Airbnb.

« À l’instar des hôteliers, les locateurs d’appartements contribueront à recueillir les sommes servant à la promotion de la destination de Montréal, offrant ainsi un environnement d’affaires plus équitable. Ce sont donc l’ensemble des acteurs du milieu touristique qui en bénéficiera. » a déclaré M. Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Malgré le fait que les hôteliers se réjouissent de cette entente, Mme Eve Paré, présidente directrice générale de l’AHGM rappelle que « les propriétaires d’appartements doivent également détenir une attestation de classification lorsque la location s’effectue sur une base régulière et affichée. Des consultations devraient d’ailleurs se tenir au cours des prochaines semaines afin de convenir de la meilleure manière de procéder afin de clarifier cette notion. »

L’AHGM et Tourisme Montréal sont très heureux devant l’engagement de la ministre à préciser les modalités règlementaires dans le cadre d’un projet de loi omnibus à venir cet automne. Ils seront bien entendu parties prenantes des éventuelles consultations liées à ce projet de loi.

02

02 La taxe spécifique sur l’hébergement : une formule qui a fait ses preuves

Rappelons qu’à Montréal, les établissements hôteliers perçoivent un montant correspondant à 3,5 % du prix de la chambre. Cette taxe est un outil efficace qui permet d’attirer des congrès d’envergures, d’être présents sur des marchés porteurs, mais aussi de financer des festivals et des évènements touristiques comme le Grand Prix de Formule 1 du Canada.

Depuis sa mise en œuvre en 1997, le nombre de chambres d’hôtels vendues à Montréal a augmenté de 50 %. Il s’agit de la plus forte croissance dans l’industrie hôtelière au Canada. De plus, on estime à près de 80% la part de la clientèle des hôtels du Grand Montréal qui provient de l’extérieur de la province.