01

01 Les Prévisions hôtelières de l’AHGM
Prévisions encourageantes et franche camaraderie!

Le 14 juillet dernier, l’AHGM invitait ses membres ainsi que tous les acteurs de l’industrie hôtelière à son rendez-vous économique et stratégique annuel, les Prévisions hôtelières 2022-23, qui se tenait au Marriott Terminal Aéroport de Montréal.

La demi-journée de conférences s’est déclinée en plusieurs interventions ancrées autour des enjeux qui nous interpellent : Comment se porte la relance de notre industrie, malgré les nombreux défis encore à relever? Les différentes données qui nous permettent de mesurer la reprise dressent-elles un portrait rassurant? Nos principaux alliés touristiques et nos grands leaders de l’industrie abondent-ils dans le même sens?

Force est de constater que les nouvelles sont bonnes! Voici un tour d’horizon.

Montréal, une destination toujours aussi prisée!

Stéphane Lapierre, vice-président exploitation et développement aérien d’Aéroports de Montréal (ADM), est venu rassurer nos hôteliers quant à la situation exceptionnelle vécue présentement à l’Aéroport international Montréal-Trudeau. C’est tout en humour que M. Lapierre aura abordé de front les sujets les plus sensibles, en expliquant les enjeux opérationnels d’ADM et les stratégies de résolution de ceux-ci. De nouvelles destinations sont à venir pour Montréal, et une entente avec la compagnie aérienne Flair permettra de multiplier les offres de vols à tarifs réduits. Montréal se fait séduire par les transporteurs, et l’approche collaborative et de partenariat que développe ADM semblent porter fruit et faire honneur à la réputation d’accueil de la métropole!

Mylène Gagnon, vice-présidente ventes et service aux congrès de Tourisme Montréal et Luc Charbonneau, vice-président au développement des affaires et des alliances stratégiques du Palais des congrès de Montréal nous ont confirmé que Montréal reste une destination de choix parmi les grandes villes canadiennes. Évidemment, la pandémie aura forcé le report de plusieurs événements qui se dérouleront dans les prochains mois et prochaines années, mais de nouvelles ententes sont également dans la mire, et le dossier de l’agrandissement du Palais des congrès reste d’actualité et plus pertinent que jamais, surtout à l’approche de la période électorale.

Et c’est tout en chiffres que Emile Gourieux, director of business development – hotels pour STR, nous a démontré que Montréal reprend du poil de la bête et que le revenu moyen par chambre (RevPar) des hôteliers de la métropole, amplifié par l’augmentation du prix moyen de la chambre (ADR), vient se comparer à celui de Chicago, ce qui est de bon augure. Les taux d’occupation frôlent désormais les niveaux de 2019, et – enfin! – notre centre-ville retrouve la vitalité qu’on lui connaissait avant la pandémie. Quant aux hôtels autour de l’Aéroport de Montréal, ils maintiennent contre vents et marées un taux d’occupation fort et constant.

… et les prévisions dans tout cela?

Marie-Josée Bergeron, coordonnatrice à l’intelligence d’affaires par intérim à l’AHGM, nous a présenté l’évolution du parc hôtelier du Grand Montréal. Preuve du retour d’une certaine stabilité économique, les projets hôteliers qui ont été suspendus durant les deux dernières années reprennent, et certains grands promoteurs de la province continuent de voir l’expansion du parc existant comme une avenue d’affaires possible et rentable. D’ici 2026, l’offre hôtelière du Grand Montréal sera bonifiée de plus de 2500 chambres disponibles quotidiennement, soit une augmentation d’environ 10% du parc hôtelier existant. Quant aux prévisions d’occupation pour les 18 mois à venir, selon les données recueillies par l’AHGM, elles permettent de croire que malgré la menace de vagues successives de Covid-19 pour l’automne et l’hiver prochains, nos hôteliers considèrent que le pire est derrière nous et ont l’assurance que les niveaux d’activités de l’industrie continueront leur ascension pour enfin rejoindre des prévisions qui frôlent les chiffres de 2019.

Comment nos hôteliers peuvent tirer le meilleur de cette situation? En effectuant une planification budgétaire réaliste, qui prend en compte entre autres les enjeux de main d’œuvre, les nouvelles technologies, l’inflation pour l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, le profil et les aspirations des travailleurs sur le marché, nous ont expliqué Ilda Palermo, consultante en ressources humaines et Sylvain Drouin, associé, tous deux chez Horwath HTL.

Pour clôturer la portion conférence de l’événement, notre panel de directeurs généraux constitué de Marie-Chantal Lambert, leader gestion des revenus spécialisée en stratégies de groupe pour les marchés de Montréal, Québec et Ottawa chez Marriott, David Connor, vice-président régional pour l’est du Canada chez Accor Hospitality et directeur général au Fairmont Le Reine Elizabeth et Stefano De Vito, directeur général de l’Hôtel Espresso, ont répondu à une série de questions sur les défis et opportunités des hôteliers dans les mois et années à venir. À retenir? L’importance de la résilience et la flexibilité de notre industrie, qui ont permis de traverser les deux dernières années, mais aussi de reprendre de la vitesse dès les premiers signes de reprise économique. Mais également, et surtout, l’importance d’être une industrie forte et unie, d’être tous et chacun porte-paroles de celle-ci afin de la faire rayonner et de lui donner la voix dont elle a besoin et qu’elle mérite.

Industrie rime avec camaraderie!

L’événement s’est terminé sur une note festive avec un cocktail de l’industrie, le tout accompagné de l’évolution du parc hôtelier en images, diffusées sur écrans. Une belle occasion de se féliciter, de réseauter et d’échanger sur les nombreuses données partagées et les grands sujets traités durant l’après-midi.

Merci à toutes et tous pour cette belle et grande réussite!

DSC 2279

Nouvelles qui pourraient aussi vous intéresser